Jean Claude KOUASSI, Ministre des Mines et de la Géologie de la République de Côte d’Ivoire
Jean Claude KOUASSI, Ministre des Mines et de la Géologie de la République de Côte d’Ivoire

BIENVENUE CHER INTERNAUTE,

La Côte d’Ivoire est un pays de l’Afrique de l’Ouest, membre de la CEDEAO, membre de l’Union Africaine, d’une superficie de 322 462 km2, limitée au nord par le Mali et le Burkina Faso, à l’ouest par le Liberia et la Guinée, à l’est par le Ghana et au sud par l’océan Atlantique. Sa population est estimée à 26 578 367 habitants en 2015. Sa capitale politique et administrative est Yamoussoukro et la ville d’Abidjan est son principal centre économique. 

Depuis quelques années, le gouvernement ivoirien s’est donné pour ambition de diversifier son économie longtemps dominée par l’agriculture. Et les mines constituent bien un secteur sur lequel les autorités ivoiriennes peuvent s’appuyer aujourd’hui pour atteindre cet objectif.

En effet, la production aurifère a doublé en six ans. De 12 tonnes en 2011, elle est passée à 25,395 tonnes en 2017, soit une légère hausse de 2,5% par rapport à 2016. Bien que jeune, ce secteur regorge d’un fort potentiel. Pour l’instant, la Côte d’Ivoire compte quatre principales mines d’or industrielles qui sont exploitées par le groupe britannique Randgold à Tongon, l’australien Newcrest Mining à Bonikro, le canadien Endeavour Mining à Ity et Agbaou. Outre l’or, le sous-sol de la Côte d’Ivoire renferme des ressources estimées à 2,740 milliards de tonnes de minerai de fer ; 298 millions de tonnes de minerai de nickel et 1,214 milliards tonnes de minerai de bauxite. Plus des deux tiers (2/3) du territoire ivoirien est couvert par des formations réputées riches en minéralisation. L’Etat de Côte d’Ivoire a pris la réelle mesure du potentiel de son sous-sol et a décidé de lancer de grands projets comme la construction de nouvelles mines d’or, de nickel, de bauxite et de fer au cours des prochaines années. L’activité diamantaire a aussi repris en avril 2014, après la levée d’une interdiction internationale mise en place à cause des guerres et crises qui ont secoué le pays entre 2002 et 2011.

Régi par la loi n°2014-18 du 24 mars 2014, en remplacement de celle n°95-553 du 17 juillet 1995, le nouveau code minier ivoirien est venu stimuler ce secteur hautement stratégique. De nouveaux gisements sont découverts ces derniers temps et l’exploration et l’exploitation aurifères gagnent du terrain sur toute l’étendue du territoire national.

Comme la Côte d’Ivoire, plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest connaissent quotidiennement de nouvelles découvertes de ressources minérales. Mais une réévaluation qualitative et quantitative s’avère nécessaire aujourd’hui afin de mieux intéresser les investisseurs et les sociétés minières.

Notre cadre règlementaire et législatif offre déjà aux investisseurs la lisibilité et la transparence nécessaire. Et dans l’esprit d’un partenariat gagnant-gagnant, le Bénin est engagé à fournir aux investisseurs les garanties incitatives et autres avantages dont ils ont besoin.

Notre souhait est de parvenir avec vous à un partenariat gagnant-gagnant (Etat – Opérateur privé – Communautés locales riveraines des sites miniers, pétroliers et de carrières).

C’est pourquoi sous le Haut Patronage de Son Excellence M. Alassane OUATTARA, Président de la République de Cote d’Ivoire, le Gouvernement de Côte d’Ivoire en partenariat avec le Cabinet SEMICA organise le Salon International des Mines et des Carrières du 23 au 25 Avril 2020 à Abidjan sous le thème “Invest in Africa Mining and Quarries Opportunities”

Trois jours durant,  en présence de plusieurs hautes personnalités, ministres, ambassadeurs, pdg, dg, consultants, investisseurs, experts nationaux et internationaux, sociétés minières et de carrières, institutions de financement, etc., des Conférences thématiques, des Expositions, des Rencontres d’Affaires B2B, des Evènements Spéciaux, et diverses activités auront lieu.

Je serai heureux de vous accueillir à Abidjan au salon SEMICA CÔTE D’IVOIRE du 23 au 25 Avril 2020

Jean Claude KOUASSI, Ministre des Mines et de la Géologie de la République de Côte d’Ivoire